10éme Edion du FIFALE : Allocution de S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO !

Mardi, 21 octobre, 2014 - 13:30

 

Monsieur le Président du FIFALE

Madame la Directrice,

Monsieur le Directeur du Théâtre National Mohamed V

Chers amis festivaliers,

Distingués Invités, en vos rangs, grades et qualités

Mesdames, Messieurs,

Avec ses 1 534 302 hab. (recensement de  2004), 5.7 hab./km2  et une superficie totale de 267 667 km2 le Gabon, ce très beau pays d’Afrique Centrale, est couvert à plus de 70% de forêt dense, soit 20.9 millions d’hectares sur 26 millions que compte le territoire gabonais ; avec 800 km de côte maritime. C’est en ne point douter une très riche faune et flore, et des ressources halieutiques en abondance et variées.

13 parcs nationaux représentant 11% de la superficie forestière et une très riche diversité culturelle avec une quarantaine de groupe ethnolinguistiques.

Dans le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE), le Plan de Développement actuel du Gabon, le Gabon Vert, ou encore le "Pétrole vert" que constitue l’écosystème forestier est le premier pilier des trois piliers de l’émergence du Gabon. Tout en plaçant le Développement humain au cœur de tous dispositifs, le Président de la République, Chef de l’Etat Ali BONGO ONDIMBA situe la gestion durable de la forêt gabonaise parmi les objectifs fondamentaux. Car dit-il « Notre forêt est un bien précieux pour tous les Gabonais, et au-delà de nous, pour toute l’humanité. Nous devons faire en sorte que cette richesse soit encore là demain pour nos enfants, nos petits enfants et de nombreuses générations à venir ». Fin de citation

Mesdames et Messieurs,

C’est pour nous un  immense honneur et un très grand privilège, de nous retrouver au cœur de cette 10ème Edition du Festival International du Film Animalier et de l’Environnement.

Nous voudrions, en conséquence, vous remercier, Monsieur le Président, Madame la Directrice du FIFALE, pour avoir songé à ouvrir une fenêtre sur notre pays et donner l’opportunité aux uns et aux autres  de découvrir  ou de redécouvrir ses nombreuses potentialités et merveilles économiques, culturelles et touristiques.

Tout ceci participe, naturellement, de l’excellence des rapports et des relations qui unissent  le Royaume du Maroc à la République Gabonaise.  Soyez assurés que, pour notre part, nous ne ménagerons aucun effort pour rendre encore plus viable et plus dynamique la coopération existant entre nos deux pays.

Nous sommes du reste persuadés qu’en diversifiant nos axes de coopération, tout en leur donnant le maximum de contenu, nous œuvrerons davantage à l’imbrication, l’un dans l’autre, de nos Etats, de façon à hisser l’étroitesse des liens entre nos différentes représentations au niveau de ceux qui unissent nos deux Chefs d’Etat.

Le Maroc est un véritable carrefour des cultures et des échanges. Ici, ce soir, j’appréhende que de nombreux amis, Marocains et non Marocains, découvriront une petite partie du Gabon à partir du Maroc. De même, ceux qui demandent et prévoient de le découvrir incessamment, auront quelques premières informations très utiles.

C’est sur ces mots, Mesdames, Messieurs, Chers Festivaliers que je voudrais  souhaiter une pleine et totale et réussite à ce 10ème FIFALE, en demandant à Dieu Le Très Haut, de faire en sorte que de vos échanges, de vos découvertes, naissent des innovations et des améliorations techniques, structurelles, organisationnelles et de prise en charge visant à enrichir et/ou améliorer les réalisations de films documentaires, notamment les films animaliers. Car une meilleure défense de l’Environnement dans son ensemble, passe par une meilleure communication régulière, variée, soutenue, aussi ludique qu’instructive et accessible à tous.

Je vous remercie.

Abdu Razzaq Guy KAMBOGO

Ambassadeur Haut Représentant